Passer des vinyls en CD ou en MP3...

Je suis un fanatique de vinyls pour plusieurs raisons; la surface de pochette permet d'avoir un grande possibilité d'expression graphique, et le son est magnifique et inégalé.

Ainsi, j'ai entrepris de passer certains de mes vinyls sur CD, pour différents buts: sauvegarder l'intégrale de Brassens, retrouver le bon vieux son lourd d'un Black Sabbath celui rond d'un Pink Floyd ou puissant d'un Genesis (les tout premiers avec Phil Collins et Peter Gabriel, pas la daube spécial FM qui a suivi).

Partie I: les branchements

Il faut une chaîne HiFi en éléments séparés, avec au minimum un amplificateur et une platine pour lire les vinyls

Le but de l'enregistrement est d'obtenir un signal maximum (i.e. de niveau ligne) provenant de la platine vinyl sans saturation de façon à l'injecter dans le PC.

J'ai remarqué que ce niveau est tout le temps disponible sur les connexions TAPE 1 OUT et TAPE 2 OUT de mon amplificateur.

Il suffit alors de relier l'ampli par la sortie TAPE 2 OUT au PC via l'entrée LINE IN:

image01

Partie II: transférer le vinyl sur PC

Le son provient de l'amplificateur au niveau ligne. Il faut donc régler le volume LINE IN au niveau de l'ordinateur (dans la table de mixage en général):

image02


Il est en général nécessaire de faire plusieurs tests afin de trouver le niveau qui permette de ne pas avoir de saturation.

La rechnique globale est de se positionner sur le morceau le plus "violent" ou fort, et faire une tentative d'enregistrement. Au besoin, régler de nouveau le niveau de l'entrée ligne.

Ensuite, il faut s'assurer que l'on enregistre en qualité CD (44100 Hz en stéréo et en 16 bits).

image03


On lance alors l'enregistrement d'une face complète que l'on enregistre sur le disque à la fin.

image04 Cliquez sur l'image pour l'agrandir (ouverture dans une autre fenêtre)


Sur cette copie d'écran, vous pouvez bien constater que la première face du vinyl comporte 4 titres (on voit 4 gros ensembles séparés par des blancs ou très peu de son).

Il va ensuite falloir découper chacune de ces pistes et les sauvegarder dans des fichiers différents.

Partie III: enlever les craquements, ...

Wave studio va encore nous être utile.

Etape 1 : repérer le craquement

image08



Etape 2 : zoomer dessus le plus possible

image09



Etape 3 : fixer le niveau sonore de ce pic sélectionné à 10% de sa valeur d'origine

image10



Etape 4 : le craquement a disparu. Seule une oreille extêmement pointilleuse aura quelque chose à redire.

image11



Le craquement est devenu impercerptible.

Etape 5 : traiter les extrémités du morceau

Vous pouvez ensuite retoucher le début et la fin des morceaux enregitrés.

Il y a du blanc au début du morceau qu'il faut supprimer:

image05 Cliquez sur l'image pour l'agrandir (ouverture dans une autre fenêtre)


Pour enlever le souffle caractéristique du vinyl, il faut sélectionner quelques secondes à la fin du morceau et appliquer un effet fondu en fermeture....

image06 Cliquez sur l'image pour l'agrandir (ouverture dans une autre fenêtre)


image07


Pourquoi procéder ainsi? Lorsque vous gravez votre album, il vous est possible de rajouter entre 2 pistes d'un CD, un blanc de 2 secondes (sans souffle), d'où une sensation désagréable lors de l'écoute (passage souffle -> blanc -> souffle).

La méthode est longue, mais garantit des résultats satisfaisants. Il existe des logiciels bien conçus, mais je ne les ai jamais réellement regardé de près.

Jean guide.net

Valid XHTML 1.0! Valid CSS!